mercredi 26 novembre 2014

ADTP site du Fier : un investissement stratégique à côté de NTN-SNR

Pour mieux répondre à la demande de son premier client, ADTP a décidé d’investir à Cran-Gevrier à proximité  de la nouvelle plateforme logistique européenne du groupe NTN-SNR , dédiée au marché des pièces de rechange automobile.

« Nous devions prendre une décision, soit agrandir notre site du Thiou, soit faire une acquisition ailleurs. Une opportunité s’est présentée avec le déménagement d’une entreprise située à moins de 100 mètres de la plateforme NTN-SNR à Cran Gevrier, où nous nous sommes installés après des travaux d’aménagement et un investissement de 2 M€ », explique Jean-Pierre Martinod, directeur général d’ADTP.

Opérationnel depuis fin 2013 et employant 70 collaborateurs (dont 80% bénéficient d’une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé), le site ADTP du Fier jouxte  les deux bâtiments de NTN-SNR. Le plus récent d’entre eux construit en 2013 (investissement de 8 M€) constitue la plateforme logistique européenne de NTN-SNR opérée par la société GT LOGISTICS, partenaire complémentaire à ADTP pour NTN-SNR. Cette plateforme dénommée EDC-A (European Distribution Center Automotive), livre les clients du marché de la rechange automobile en délai et qualité, et en direct à travers le monde.

Innovation et optimisation

Dans cet ensemble inauguré en février 2014, ADTP a en charge, pour sa part, le conditionnement de 80% des kits vendus et expédiés chaque jour.

« L’organisation de la production et les domaines d’intervention des acteurs ont  été entièrement reconsidérés, chez ADTP comme chez le client, à l’issue d’une étude de Value Stream Mapping (VSM). Un énorme travail a été réalisé, qui avait pour objectif d’atteindre et de maintenir un haut niveau de qualité produite. L’innovation s’est traduite par l’intégration d’ADTP dans le système de gestion de NTN-SNR, l’ERP SAP. Ainsi, le partage en temps réel de données communes a contribué à l’accélération du traitement de l’information, et à la réduction des délais et des stocks », poursuit Jean-Pierre Martinod.

Les ordres de fabrication, les données techniques des produits, les mouvements de stock sont directement suivis dans l’ERP, ce qui contribue à réduire les risques  d’erreur et de non qualité. Une série moyenne est constituée de 300 pièces, conditionnées en trois à quatre heures. 15 000 kits sont fabriqués chaque jour.

Maîtrise des flux

« Une véritable maîtrise a été acquise dans l’intégration des flux physiques et des flux d’informations au sein de l’atelier du Fier ».

Elle s’illustre par une organisation innovante basée sur l’optimisation logistique et sur une gestion pointue des activités et des compétences de chacun. ADTP et NTN-SNR se sont engagés ensemble dans une démarche globale de Lean Manufacturing. La ligne de conditionnement d’ADTP comprend 20 postes de travail et emploie 60 personnes. La préparation des ordres de fabrication, la manutention et l’évacuation des lots ainsi que leur contrôle, sont opérés par 15 collaborateurs. Par ailleurs, une organisation par îlots est en cours de mise en place afin de réduire encore les temps d’attente tout en développant la mobilité et la polyvalence du personnel. La liaison en flux tendu entre NTN-SNR et ADTP est assurée en continu par des livraisons  toutes les 20 minutes. Pour fluidifier les flux sur le site,  un « petit train » fait la navette,  assurant l’approvisionnement des composants de NTN-SNR vers ADTP, puis l’expédition des produits finis vers l’EDC-A. Mis en place depuis mars 2014, il garantit au personnel en charge de la préparation des productions plus de régularité dans son activité et moins de stress. Quant à l’empreinte écologique, elle a été nettement réduite, avec 80 camions par mois en moins sur les routes.

Nouvelles perspectives

« Livré au fil de l’eau en fonction des besoins du marché, NTN-SNR a réduit son stock tout en profitant d’une capacité supérieure lui permettant de faire face à un accroissement de son activité. De son côté, ADTP pourra mettre à profit cette expérience pour d’autres clients locaux, en assurant une gestion de la qualité issue des exigences de l’automobile », analyse Jean-Pierre Martinod.  En effet, la surface libérée sur le site du Thiou, qui accueillait auparavant la production pour NTN-SNR,  permet à ADTP d’envisager l’implantation de nouvelles lignes de production. Des études sont d’ailleurs en cours avec certains autres clients. 

ADTP, qui emploie au total 560 personnes en Haute-Savoie, réalise un chiffre d’affaires de 11 M€ dans plusieurs domaines d’activités répartis sur 5 sites : l’assemblage mécanique, le conditionnement et le contrôle industriel (50% du CA), l’intégration électronique et la connectique filaire (40%), les services (tertiaires, espaces verts, hygiène et propreté, restauration, soit 10% du CA). 

« La labellisation accordée par Mont-Blanc Excellence Industries nous a confortés dans le fait que nous avions fait le bon choix stratégique en investissant dans le site du Fier. Au-delà du benchmark qu’elle encourage, cette démarche incite à la réflexion. Cela nous a conduit, par exemple, à formaliser nos politiques en ressources humaines, en commercial et marketing, en achats, en sécurité et santé au travail, ainsi que notre stratégie », conclut Jean-Pierre Martinod.

Entreprise pilote pour la labellisation en 2012, et labellisée une seconde fois en 2014, ADTP estime avoir progressé à chaque fois au travers de la mise en œuvre de projets sources d’innovations.

Article rédigé par Françoise LAFUMA, journaliste

 

1 NTN-SNR ROULEMENTS est le leader mondial du roulement de roue automobile