jeudi 13 juillet 2017

Annecy Technology poursuit son développement

L'entreprise, filiale du groupe Vacheron Industries, compte sur l'international pour passer à la vitesse supérieure, en lien étroit avec ses clients et ses fournisseurs.

 

Héritière d'une longue tradition industrielle, Annecy Technology a fait du chemin depuis sa reprise, en 2014, par le groupe Vacheron Industries. Active dans les métiers exigeants de la découpe et l'emboutissage de métaux, le traitement thermique, le moulage et le surmoulage de pièces techniques (plastiques et métalliques),- l'entreprise compte 64 collaborateurs sous la direction, depuis septembre 2015, de Guillaume Signorini. 

Diversifier le Business

"2015 fut l'année du changement avec une large réorganisation interne, l'arrivée  d'une nouvelle direction, le lancement de nouveaux business et le retour aux résultats", explique-t-il. Objectif clairement affirmé: faire la course à la marge et pas au chiffre d'affaires. "Cela veut dire démultiplier le nombre de clients pour limiter la dépendance à un seul". Pour l'heure, l'entreprise réalise ses ventes pour 60% dans l'automobile (Valeo, Delphi, Sonceboz, NTN SNR...), le reste se répartissant entre l'aéronautique, l'industrie (Staübli, Somfy), la cosmétique (Reboul), avec une volonté de diversification vers de nouveaux domaines tels que celui de la Défense.

Sur un chiffre d'affaires de 8,2 millions d'euros réalisés en 2016, 40 % l'ont été à l'international – en Italie, en Turquie, mais également au Brésil, en Corée ou en Chine- comme fournisseur de rang deux de grands donneurs d'ordres. "Pour mieux répondre encore à leurs exigences, nous réalisons des investissements d’environ 600 000 € par an. Nous avions également agrandi nos ateliers pour les porter à 4 300 m². Nous sommes certifiés ISO TS et seront prochainement certifiés EN 9100  (aéronautique)", souligne le directeur de l'entreprise.

Au niveau du développement commercial Annecy Technology mise sur le développement avec ses clients existants. ‘’En parallèle depuis avril 2016, nous avons lancé une démarche commerciale sur l’Allemagne. Nous avons ainsi signé 30 contrats de confidentialité avec des majeurs d'outre-Rhin. Chez plus de 70 % d’entre eux, nous sommes consultés sur des projets en cours et sommes régulièrement en contact avec les bureaux de développement’’. Accompagnée par une consultante allemande en free-lance, l'entreprise annécienne participe, depuis deux ans, à de nombreux salons  (IZB à Wolsburg, Z à Leipzig, Fakuma à Friedrichschafen, Blech Expo à Stuttgart), pour se faire connaître ou affirmer sa présence. "C’est l’occasion de mettre une fois de plus Annecy Technology en valeur et de rencontrer nos clients et prospects", rappelle Guillaume Signorini, qui dans cette même logique, a prévu de se rendre à Iran Plast, à Téhéran. En 2018, nous lançons la démarche sur l’Italie. Le but pour Annecy Technology : d'ici 2020, réaliser un chiffre d'affaires de 60% à l'international.

Cette implication sur des salons s'est déjà traduite par la signature d'un contrat avec Nexter Munitions, lors du salon Micronora 2016. "Nous avons développé une rondelle élastique en inox destinée aux munitions pour ce nouveau client qui nous permet de nous lancer dans un autre secteur activité", explique Guillaume Signorini.

Gagner en visibilité

Présenter ses produits, communiquer dans la presse spécialisée ou encore intervenir dans le cadre de réunions organisées par Mont-Blanc Industries ou la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Savoie, relèvent, pour Annecy Technology, d'une même politique d'ouverture afin de gagner en visibilité.

"L'idée n'est pas forcément de chasser en meute, mais plutôt d'apprendre à travailler collectivement avec nos fournisseurs, car nos clients ont un fort degré d'exigence sur les produits, ce qui passe avant tout par la maîtrise des process". Pour cela, il faut savoir d'entourer des meilleurs, et répondre ensemble, à une problématique client,  tout en s'apportant mutuellement des affaires. C'est aussi dans cette idée qu’Annecy Technology a adhéré au Pôle Mont-Blanc Industries, pour participer aux groupes de travail sur différentes thématiques. Il faut être à la fois donneur et preneur pour qu'un tel projet réussisse".

Investir dans les process

S'entourer des technologies nécessaires à son essor a conduit l'entreprise à s'équiper de six nouvelles presses à injecter électriques (90 à 160 tonnes de capacité) en deux ans. Quant aux moules, ils sont dotés de capteurs de pression pour enregistrer tous les paramètres de fabrication et garantir le zéro défaut (Performance qualité 2016 0,75 PPM) aux donneurs d'ordres. Equipée pour fournir des séries de 400 à 10 millions de pièces par an, la société annécienne investit chaque année dans de nouveaux moyens de production dans le cadre de sa démarche Industrie 4.0. "L'investissement est le nerf de la guerre dans nos métiers pour apporter les solutions techniques qu'attendent nos clients", résume le directeur d'Annecy Technology. Pour les mettre en œuvre, la société s'appuie sur son bureau d'études, qui compte 7 collaborateurs. Avec un nouveau recrutement est en cours pour renforcer cette équipe!

 

Françoise LAFUMA

Plus d'informations sur Annecy Technology