jeudi 21 juillet 2016

Fabrications Automatiques Gerbelot innove et élargit sa gamme de produits

L’entreprise de mécanique de précision Fabrications Automatiques Gerbelot, spécialisée dans la fabrication de cages de roulement et leader sur le marché des articulateurs dentaires, a fait le choix stratégique de se doter de sa propre fonderie pour maîtriser ses approvisionnements. Avec succès puisque la Fonderie du Mont-Blanc est en pleine croissance et le groupe a désormais les coudées franches pour déployer ses projets de développement et saisir les opportunités de croissance.

Montée en puissance de la Fonderie

Créée en 1953 à Cluses, Fabrications Automatiques Gerbelot (F. A. Gerbelot) est spécialisée dans la conception et fabrication de cages de roulement en matériaux non ferreux et de matériel dentaire. Elle se distingue par une forte réactivité et une chaine de production optimisée grâce à la maîtrise directe de son approvisionnement en matière première. Elle possède en effet depuis juillet 2013 sa propre fonderie, la Fonderie du Mont-Blanc à Marnaz. L’entreprise F. A. Gerbelot avait alors intégré une activité jusqu’alors sous-traitée en Allemagne. Après la décision en 2011 de son fournisseur allemand Metallguss de cesser son activité de fonderie pour fin 2013, F. A. Gerbelot a décidé de se doter d’une fonderie par centrifugation. La réalisation de tubes par ce procédé permet d’obtenir une structure fine et compacte, des caractéristiques mécaniques les plus élevés qui facilitent l’usinage. Toutes les bagues en laiton, de diamètres compris entre 100 et 300 mm, et utiles à la fabrication de cages sont ainsi réalisées pour F.A. Gerbelot. La fonderie est également dotée d’un tour à embarreur pour les tubes de diamètre inférieur à 100 mm, permettant de répondre aux demandes spécifiques. L’investissement réalisé est de 4,5 millions d’euros. Après deux années de fonctionnement utiles dans la maitrise du process, la fonderie a produit 316 tonnes de laiton coulé, pour un chiffre d’affaires de 1,15 millions. Son dirigeant Alain Parmentier visant 1,4 million d’euros en 2016. « Pour cela, nous avons adopté une stratégie de prise de parts de marché en structurant notre démarche commerciale pour faire monter en puissance les deux sociétés, explique t-il. La fonderie doit désormais avoir ses propres clients. » Jusqu’à présent en effet, elle a été totalement dédiée à l’approvisionnement de la société-mère. L’objectif est désormais d’élargir la gamme de produits proposés avec des tubes inférieurs à 100 mm, pour fournir notamment le secteur aéronautique.

L’investissement nécessaire au montage du projet était de 4,5 millions d’euros et après deux ans de pleine activité, la fonderie produit 30 tonnes de laiton par mois, avec un total en 2015 de 316 tonnes de laiton coulée. Le chiffre d’affaires de la fonderie en 2015 était de 1,15 million d’euros, son dirigeant Alain Parmentier visant 1,4 à 1,45 million d’euros en 2016. « Pour cela, nous avons adopté une stratégie de prise de parts de marché et structuré notre démarche commerciale pour faire monter en puissance les deux sociétés composant la holding FAG, F. A. Gerbelot et la Fonderie du Mont-Blanc, explique-t-il. La fonderie doit désormais avoir ses propres clients. » Jusqu’à présent en effet, elle a été totalement dédiée à l’approvisionnement de la société-mère. L’objectif est désormais d’élargir la gamme de produits proposés avec des tubes inférieurs à 100 mm, pour fournir notamment le secteur aéronautique.

Une expertise dentaire axée sur l’innovation

L’activité historique, la fabrication de cages de roulements, représente aujourd’hui 70% du chiffre d’affaires annuel et 30% du résultat de l’entreprise, la conception, le montage et la commercialisation de simulateurs de mâchoires (les articulateurs) et d’arc faciaux représente 30 % du chiffre d’affaires et 70 % de son résultat total. L’entreprise revendique une place de leader sur le marché français du dentaire et une deuxième position au niveau européen : les Produits FAG Dentaire équipent notamment toutes les universités dentaires et écoles de prothèse françaises. Pour muscler cette activité, le groupe mise sur l’innovation. « Nous avons sorti deux nouveaux produits au début 2016 et un troisième sortira en fin d’année, précise Alain Parmentier. Un nouvel articulateur est ainsi prévu pour 2017. Nous comptons dévoiler un nouveau produit chaque année pour élargir notre gamme et notre clientèle. Notre objectif est d’augmenter significativement la présence de Fag Dentaire à l’Export. »

Partenariats et co-conception

La holding FAG, présidée par Alain Parmentier, réalise un chiffre d’affaires de 3,6 millions d’euros, avec 31 collaborateurs (dont 6 pour la fonderie). Cette stratégie doit lui permettre d’atteindre 4,1 millions d’euros dans les trois ans. Engagé dans une dynamique de performance globale, le groupe a suivi un deuxième cycle pour renouveler sa labellisation Mont-Blanc Excellence Industries. Il a ainsi suivi le programme régional Sécurise’RA pour renforcer sa politique RH avec une réorganisation au sein de la holding pour mutualiser les postes administratifs, et appliquer dans les deux sociétés le même modèle managérial. Cette réorganisation a également été accompagnée d’un plan de formation continue. Les services commerciaux ont été renforcés et l’entreprise est engagée dans le programme « Commercial PME » avec la CCI de Haute-Savoie et la Région. Par ailleurs, le groupe a obtenu en septembre 2015 un autre label, le label Generali Performance Globale, qui distingue la qualité de sa gestion des risques, en particulier par rapport aux critères RSE et environnementaux.

La holding FAG a développé́ des partenariats étroits avec ses clients, une garantie de la qualité de ses produits. Les deux entreprises sont certifiées  ISO 9001, et F.A. Gerbelot  ISO 14001. Par ailleurs, depuis 2013, l’activité dentaire de F.A. Gerbelot a reçu le label Origine France Garantie.

Article rédigé par Dorothée THENOT, journaliste