mardi 07 juillet 2015

RELAIS INDUSTRIES innove dans la mise en valeur des produits de ses clients

Professionnel de la plasturgie, Relais Industries accompagne ses clients dès la conception de leur projet pour l’emballage et la présentation de leurs produits, du prototypage au développement, ainsi que dans le choix des plastiques et des procédés. Sa maîtrise des technologies lui permet de répondre aux besoins de tous les secteurs industriels.

Du prototype à l’usinage, des pièces plastiques sur mesure

         Le métier de Relais Industries est de mettre en valeur et de protéger les produits de ses clients, qu’ils sortent de nouveaux produits ou fassent évoluer leurs emballages. La PME, installée à Seynod, accompagne ses clients dans l’élaboration du cahier des charges, l’étude, le prototypage et la production. Equipée en presses de thermoformage, injection plastique, soudure haute fréquence, soudure ultra son et filmage, Relais Industries fabrique le moule prototype dans son centre d’usinage piloté par FAO et procède à l’ensemble des phases d’essais et de validation préalables à l’industrialisation en séries. « L’emballage arrive en fin de projet chez le client, dont le métier est le produit, explique Pierre Nicotera, PDG de Relais Industries. Mais un mauvais emballage peut nuire au produit s’il est mal présenté, mal protégé et mal mis en valeur. » Les marchés de Relais Industries sont principalement les secteurs pharmaceutique et médical, qui représente 20 à 25% du chiffre d’affaires, automobile, biens de consommation (Pilot, Maped, Opinel), et agroalimentaire. « Les glaciers sont un marché en fort développement, notamment Glaces des Alpes et Glaces de Lyon. Nous gagnons des parts de marché car nous apportons une nouvelle technologie avec un emballage plus qualitatif et en couleurs. »

         A 53 ans, Pierre Nicotera est à la tête de Relais Industries depuis 2008, et revendique trente ans de R&D derrière lui. Après une formation d’électronicien, puis sept ans d’expérience en bureau d’études dans le secteur des remontées mécaniques et dix ans dans une société de robinetterie industrielle, il a intégré CGL Pack en 2001 où il est devenu responsable de développement. Relais Industries était alors filiale de CGL Pack et spécialisée dans le conditionnement à façon. En 2006, il intègre Relais Industries dans le but de la redresser. « Pendant deux ans, j’ai mis en place une nouvelle stratégie pour rendre la société autonome avec un bureau d’études, du prototypage et un suivi des projets. » En mars 2008, il reprend Relais Industries. L’entreprise fait désormais du thermoformage, de l’injection plastique, du conditionnement à façon et de l’assemblage, et vise des marchés difficiles en petite et moyenne série.

Des solutions innovantes au plus près de la demande client

         La PME compte 25 salariés, pour un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, en hausse pour la troisième année. Trois collaborateurs ont été embauchés en 2014 et de nouveaux recrutements sont prévus pour 2015 et 2016. 5 à 10% du chiffre d’affaires ont été investis dans de nouvelles machines ces deux dernières années. En 2014, 250 000 euros ont été mobilisés pour de nouveaux équipements : deux lignes de production automatisées, une ligne de thermoformage, une machine pour faire des bacs à glace, et une machine de CAO en 3D pour le prototypage. « Pour nous cela représente un gain de temps pour le développement des prototypes, un gain de coût qui est ainsi divisé par trois ou quatre et cela libère un technicien, enfin un gain de qualité et de précision. Nous pouvons ainsi lancer la production de la pièce dès que le moule est validé par le client. »

         Pour se différencier, Relais Industries mise sur la proximité avec ses clients, pour beaucoup situés en Savoie Mont Blanc et en Rhône-Alpes, qui demandent des solutions sur mesure et personnalisés (avec de la couleur par exemple), d’être à leur disposition et d’avoir du stock. « Nous faisons beaucoup travailler notre bureau d’études et nous n’hésitons pas à prendre des dossiers compliqués. Les clients veulent collaborer avec une entreprise qui prend en main leur projet de A à Z. Je tiens à rencontrer mes clients une fois par an et je rencontre personnellement les prospects la première fois. Je travaille beaucoup au feeling. » Relais Industries prend le temps de travailler sur le produit pour être au plus proche de la demande. Ici, l’innovation porte sur l’optimisation des formes, de l’épaisseur des matériaux, de l’outillage, du temps de montage et de réglage des machines. Relais Industries intervient aussi auprès de ses clients comme bureau d’études et les aide à élaborer leur projet. Connaître tous les produits permet d’emblée à Relais Industries d’orienter la phase d’études vers la technologie qui correspond au besoin du client. « Pour chaque produit, j’ai demandé à ce que tous les résultats soient informatisés, quel que soit le marché, ce qui me permet de savoir instantanément si une affaire est rentable. » Labellisée en septembre 2014, l’entreprise affiche la volonté de renforcer son développement pour répondre plus rapidement au client, lui soumettre un devis sous trois jours et au plus juste. Pour Pierre Nicotera, la taille et la souplesse de Relais Industries sont un avantage. 

Développement de l’activité logistique

         L’international représente 15 à 20% du chiffre d’affaires de Relais Industries, en particulier en Europe, la Suisse et la République Tchèque. Une filiale a été créée il y a trois ans au Maroc. « Notre objectif est d’accentuer notre présence sur le marché suisse d’ici la fin de l’année et en Allemagne dans la foulée, précise Pierre Nicotera. »

          Enfin, la PME se diversifie avec une activité de logistique et de transport pour les entreprises de e-commerce : gestion de leurs stocks, préparation des commandes avec assemblage et conditionnement à façon et livraison. Cette activité est en croissance et Relais Industries, qui s’est équipée avec des outils GPAO et CRM a besoin de 500 mètres carrés supplémentaires pour s’agrandir.

Article rédigé par Dorothée THENOT, journaliste