jeudi 09 octobre 2014

ZYLIA TECH étend sa toile de la Chine aux Etats-Unis

Entrée  en 1999 dans le panel des fournisseurs du groupe PSA, Zylia Tech - connue alors sous le nom d'Arve Informatique- a depuis fait du chemin. L'entreprise de Cluses équipe en effet depuis 2002 les sites chinois, tout comme les autres sites de production du constructeur automobile dans le monde. 

Implantée depuis 2002 à Wuhan dans la province de Hubei, la PME a tout d'abord procédé à la formation de cadres. "Six ingénieurs chinois sont venus durant deux semaines à Cluses où nous les avons accueillis comme à la maison", explique Marie-José Barbot, gérante de Zylia Tech depuis 2011. "Nous avons acquis une véritable expérience sur cet immense marché, au fil des missions, en s'imprégnant de la culture du pays et en développant  notre réseau appelé « Guanxi » en chinois". 

L'export moteur de la croissance

Durant quatre ans, la dirigeante de Zylia Tech a multiplié les actions sur le terrain en s'appuyant sur UbiFrance,ou en se rendant seule en Chine. "Depuis 2008, j'y vais quatre à cinq fois par an, seule ou pour chasser en meute". En septembre 2013, l’entreprise a sauté le pas en exposant au salon Automotive Testingà Shanghai  et sera à nouveau présente pour l’édition 2014."Il y a quelques 90 constructeurs chinois, je me donne cinq ans pour arriver àdéployer nos logiciels de process industriels dans ce pays".

Actifs dans le contrôle, la surveillance , et l'amélioration continue de la production industrielle pour des grandes séries dans l'industrie automobile, des moyennes séries pour le médical comme des petites séries pour l'aéronautique, les logiciels développés par Zylia Tech trouvent de multiples applications. Y compris dans la haute horlogerie ou la verrerie médicale et d'art, par exemple, pour la parfumerie. 

Aujourd'hui, Zylia Tech réalise 20% de ses ventes à l'export dont 15% en Chine, et 5% en Suisse et en Tunisie. "Nous sommes également en Tchéquie, en Croatie et en Pologne via nos clients français. Et nous créons une filiale à Detroit, aux Etats-Unis, qui sera opérationnelle avant fin 2014".

Après avoir participé au World Truck Forum Show d'Indianapolis en mars 2014, Zylia Tech a franchi le pas. "Nous avons lancé le recrutement d'un ingénieur. Notre objectif est de réaliser un chiffre d'affaires de 5M$ aux Etats-Unis, d'ici quatre ans".

En route vers l'excellence

Employant 11 salariés, -principalement des ingénieurs en informatique, en arts et métiers, en informatique industrielle ou en électronique -, Zylia Tech s'est constituée une solide équipe de développement. Avec un partenaire français, elle démarre le co-développement d'un produit propre, un émetteur qui permettra de connecter des appareils à distance. "Ce produit est destiné à des marchés de niches", explique Marie-José Barbot qui appuie la stratégie de l'entreprise sur sa nouvelle identité. 

Déjà certifiée ISO 9001, la société a relevé, il y a deux ans, le défi proposé par le label Mont-Blanc Excellence Industries. "Cela nous a assurés plus de rigueur dans certains dossiers et nous a boostés auprès de clients tels que PSA, Faurecia Mechanisms, JTekt et bien d'autres". Engagement volontaire, il s'est traduit par une feuille de route qui couvre tous les domaines de l'entreprise. "Les résultats sont déjà là: un nouveau nom, un meilleur pilotage dans le management, une communication améliorée, une pluralité d'échanges enrichissants" conclut Marie-José Barbot.

Article rédigé par Françoise LAFUMA, journaliste